That's how I like it


Tags


That's how I like it

Y'a de l'abus !

20th April 2012

Je respire calmement.
Je ne suis pas en colère.
Du tout.

Je vous narre la cause de mon irritation :
Il y a quelques heures de cela, je vais à la FNAC pour acheter deux bricoles : une carte micro SD à mettre dans mon smartphone Android (j’ai dégoté un super lecteur audio, PowerAmp, et du coup ma petite carte ne suffit plus pour me promener avec toute ma musique), et une clé USB pour pouvoir partager plein de photos avec ma maman.

Avant de partir, je jette un coup d’œil sur site d’Amazon.fr, histoire d’avoir une idée de ce qui m’attend quand je vais passer à la caisse. Je prends deux repères de la même marque – Sandisk pour ne pas la citer – et avec la même quantité de mémoire (16Go), histoire de me faciliter les choses.
Aide mnémotechnique supplémentaire, les deux prix tournent raisonnablement autour de 10 €, comme vous pouvez le constater ci-dessous.

Après quelques coups de pédale, me voici en centre-ville. J’entre dans la FNAC d’un pas guilleret pour constater le prix hallucinant de la carte micro SD que je convoitais : 30 €, soit 3 fois (300% ! ) le prix auquel je m’attendais.

C’est pas fini… Je vais quand même voir le rayon des clés USB, par acquit de conscience. Tout ça pour tomber sur le produit voulu, mais à un tarif de 23 €, soit (seulement ?) 2 fois plus cher qu’escompté.

Je vous attends au tournant. Vous allez me dire qu’on ne peut comparer la vente en ligne à la vente en magasin, car les charges ne sont pas les mêmes. J’en suis bien consciente. Dès que j’ai regagné mes pénates, j’ai donc jeté un coup d’œil sur le site de la FNAC, et j’ai trouvé ça :

La clé USB perd magistralement… moins d’UN euro. Par contre, le prix de la carte SD est presque divisé par deux, à 17,86€.

Bilan

Madame FNAC – oui, I’m talking to you! – tu prends ton client pour un con. Désolée d’être vulgaire, mais je n’ai pas d’autre mot pour définir le pigeon qui paie un produit 3 fois sa valeur. Quant à celle qui le lui vend…
Je vais te briser le cœur, mais ne compte plus sur moi pour venir te rendre visite tant que tu continueras à pratiquer des tarifs parfois prohibitifs, et souvent incohérents !
Au lieu de te laisser 53 €, je vais te laisser tout court, et passer tout de go commande en ligne afin obtenir les mêmes produits pour moins de 20€, produits qui de plus me seront remis en mains propres par mon gentil facteur au début de la semaine prochaine.

admin
AUTHOR

admin

0