That's how I like it


Tags


That's how I like it

World Order (Genki Sudo)

26th October 2011

Ils évoquent vaguement pour moi la mécanique huilée des Borgs de Star Trek (qui n’a jamais rêvé de Seven of Nine ?), ou celle plus proche de nous du Vogue (cette danse aux mouvements de mains complexes et géométriques popularisée par Madonna il y a plus de 20 ans – voilà qui ne me rajeunit guère… –  mais née en réalité à Harlem dans les années 60).

D’aucuns y verront la discipline ultra-rigoureuse que l’on associe souvent avec leur pays d’origine, le Japon, où la marche synchronisée, d’abord quelque peu militaire, constitue bel et bien une activité à part entière.

Pourtant, il s’agit là de bien plus qu’une démonstration de maîtrise du geste. À commencer par l’aspect public de la performance, filmée dans des lieux aux qualités visuelles indéniables, et avec son public d’origine (badauds, visiteurs, commerçants…), contrairement aux films et clips vidéos, dans lesquels on vide la ville de son authentique moëlle avant de la remplir de figurants – mal – payés. Et c’est dans ces témoins bien réels, dont nous sommes indirectement, que réside toute la beauté de cette performance : Genki Sudo cherche certes à nous épater, mais surtout à nous émerveiller, non avec des animatronics ou des joujoux de haute technologie, mais avec des corps, revêtus pour l’occasion de ce qui en est venu à symboliser à peu près partout le sérieux, la rigidité, le manque d’humour, à mille lieues de ses facéties qui nous font sourire.

Ni froideur, ni agressivité dans ces automates de chair qui se déplacent en slow motion, comme pour nous rappeler de prendre le temps, mais une volonté très claire de nous offrir un moment de magie sans trucages, accessible à tous par-delà la culture…

admin
AUTHOR

admin

0