That's how I like it


Tags


That's how I like it

The end of Google

16th June 2012
J’ai pas mal réfléchi.
Je me suis mise en colère.

J’ai fini par me  résigner.

Facebook, Google +… Des réseaux sociaux très utiles, très ludiques aussi. Ils restent un moyen fiable, pratique et gratuit de rester en contact avec tout un tas de gens.
Gratuit ? Pas tout à fait. Le prix à payer est invisible, mais très élevé. Facebook s’octroie la propriété de tout ce que vous publiez (photos incluses), et cède vos informations personnelles (âge, localisation, goûts, et j’en passe) à des tiers contre espèces sonnantes et trébuchantes. Google, de son côté, a unifié tous ses services, navigateur inclus, et vend les données récoltées judicieusement concaténées aux annonceurs, notamment – mais pas uniquement, loin de là ! – les résultats de vos recherches.

Ce n’est pas gratuit. Rien n’est gratuit. C’est VOUS qu’on vend aux publicitaires à prix d’or. Et ça marche !

Je fais donc le choix d’éviter ces deux géants qui se concurrencent pour accaparer toutes les informations que le public a l’inconscience de lui confier. Et de veiller à ne plus livrer de données personnelles sans raison valable. Je reste cependant connectée à Twitter, qui, lui, ne chipe rien à ses utilisateurs (je me demande d’ailleurs comment ils en vivent…).

Je fais le vœu de prendre l’habitude de décrocher mon téléphone pour savoir comment mes proches se portent, de leur écrire des mails, des cartes et aussi des lettres parfois, et pourquoi pas de me mettre à la visio-conférence (je vais réinstaller Skype, avis aux amateurs !).

admin
AUTHOR

admin

0