That's how I like it


Tags


That's how I like it

Quand ça RAMe...

9th June 2010

Depuis que je me suis lancée à corps perdu dans le gouffre de temps et d’énergie qu’est le grand bric-à-brac – comment ça, j’exagère ? Si peu, si peu – je sollicite énormément mon iMac. Je jongle avec les navigateurs : en ce moment, j’ouvre simultanément mon bon vieux Foxy et la toute nouvelle version de Safari, sortie hier, qui elle aussi propose un mode privé (J’en parlerai plus tard. Peut-être.) ; Je prends des photos que je transfère, stocke, redimensionne, retouche, et mets en ligne ; J’écoute de la musique sur ma machine ; bref, j’en fais des tonnes et toujours plus, et en même temps.
Alors ma bestiole s’essouffle. J’entends mon disque dur paginer comme un malade – explication ? Bien sûr !  Il cliquète en continu parce que la mémoire vive est insuffisante : ses services – ici de la mémoire vive virtuelle – sont requis pour exécuter une partie des nombreuses applications ouvertes. C’est logique : j’en demande beaucoup trop à mon petit giga de RAM.
Je l’avoue : j’en ai assez ! Je sature d’attendre, ou de devoir choisir entre plusieurs tâches à effectuer.
Alors j’ai retroussé mes manches, et je suis courageusement allée sur l’Applestore français, où j’ai appris que « Aucune mémoire n’est actuellement disponible pour ce modèle » – acheté il y a une éternité : deux ans pour être exacte ! Bizarrement, on en trouve sur la boutique en ligne américaine, à un coût 2 à 3 fois supérieur à celui de marques performantes. Voilà qui me fait grincer des dents.
Si j’étais le quidam moyen, je saisirais l’occasion comme prétexte à l’achat d’un nouvel ordinateur.
Mais je sais lire. Il m’a suffit de prendre connaissance de la composition de mon système pour découvrir le type exact de mémoire nécessaire, puis de surfer un peu et de consulter quelques avis d’utilisateurs pour trouver un rapport prix / performance satisfaisant. Evidemment, rien n’est fait pour faciliter la vie du chaland possédant une machine Apple : je crois bien que la firme à la pomme se débrouille pour que personne n’affiche la compatibilité de la RAM vendue avec ses ordinateurs, histoire de conserver un quasi monopole de fait sur les ventes de composants. Je ne suis pas contente, en colère presque, de constater chaque jour un peu plus combien Apple prend ses clients pour d’ignorantes vaches à lait. Mais n’en déplaise à certains, j’en reparlerai très bientôt.
En tout cas, c’est décidé… J’équipe ma bébête non de 1, ni de 2, mais de 3 Go supplémentaires, histoire de m’assurer que je puisse réellement faire du multitâches sans avoir à patienter 30 secondes (c’est long, 30 secondes d’attente, quand elles se renouvellent trop régulièrement !).
Sur ce, je vous laisse, je vais commencer à guetter le facteur…

admin
AUTHOR

admin

0