Enfin, presque… J’aurais dû écrire que je m’étais faite taguer, mais ça rendait beaucoup moins bien, comme titre.
Taguée par The Green Geekette, et par Lalex, et pas qu’un peu. Au départ, je pensais pouvoir me défiler, mais malheureusement je n’y échapperai pas. Les demoiselles en question sont plutôt pugnaces, je ne prendrai donc pas le risque de leur déplaire ou de m’attirer leur courroux.
En réalité, rien ne m’y oblige. Mon côté « contrary » – ai-je vraiment besoin de traduire ? – celui qui me fait désobéir pour la forme même quand je suis d’accord sur le fond, penchait pour une pirouette, une manoeuvre de dernière minute, mais j’ai réalisé après de longues séances de tripotage de neurones que je ne m’en sortirai pas comme ça.
Alors je ramasse le gant… Je relève le défi ! Pourtant, je n’aime pas ces successeurs des « chaines de l’amitié » revues à la sauce promotionnelle. Trop classique. Eculé presque. Une espèce de questionnaire de Proust – qui s’est contenté de l’adapter de l’anglais, le vil copieur ! – salement tronçonné, une tentative de se définir à coups de « J’aime / J’aime pas » à la Amélie Poulain. Je me considère comme un peu plus complexe que ça. J’ai peut-être tort…
Signe particulier : *
Ca commence bien… Le mien n’est pas si particulier que cela, puisque The Green Geekette a le même (une fossette) sur la même joue (la gauche), qui apparait dans les mêmes conditions (quand je fais risette). Vérifiez donc ici – deuxième et nouvelle photo – par vous-même (et cliquez sur la photo pour l’agrandir si comme moi vous êtes myope, mi-fille)… I’m pwned again!
*Mauvais souvenir :

J’en compte quelques-uns, vous le savez, mais rien dont on ne se remette. J’opterai – pirouette, cacahouète – pour un évènement marquant qui fera aussi office de souvenir d’enfance – c’est mon esprit de synthèse qui parle – : une chute pas vraiment explicable – là, vous êtes supposé vous jouer mentalement la musiquette de la série La quatrième dimension –  dans la cour de l’école primaire, qui s’est avérée responsable d’un traumatisme crânien avec fracture du frontal – oui, je sais que c’est censé être l’os le plus solide du corps… Il aurait fallu me le dire à l’époque ! – accompagné de maux de tête à se faire sauter le caisson, et d’une période de cécité partielle – n’oubliez jamais que vos yeux ne voient pas seuls, mais grâce à votre cerveau !
Défaut:
Au singulier. Ouf ! Si je faisais la liste complète, on en aurait pour un sacré moment !
Je parle beaucoup. Mais surtout, je parle
vite, très vite. *Ce que la plupart des gens ignorent, c’est que je pense encore plus vite, à mon grand désespoir. Pwned? Non, je pencherais plutôt pour VDM cette fois-ci…*
Film « bonne mine » :
Si je croise la personne qui a rebaptisé ainsi les comédies, je… non, je préfère ne rien dire pour ne pas sortir du politiquement correct. Dingue d’humour anglais (absurde et potache) et de science-fiction, je m’orienterais vers Spaceballs  – La folle histoire de l’espace – si mon moral venait à flancher et que j’avais absolument besoin d’un film pour me fendre la bille. Mais moi qui ne bois pas beaucoup d’alcool, je pense qu’un bon Bloody Mary – sans céléri ou je vomis sur le barman – lors une soirée entre copines déjantées ferait autant d’effet – j’ai de sacrées copines, me direz-vous… Vous n’imaginez même pas !
Argh, il me faut encore accomplir un dernier rituel barbare pour lever l’anathème qui pèsera immanquablement sur moi si je ne mène pas le processus à son terme : nommer 10 victimes qui seront à leur tour sacrifiées sur l’autel du tag…

On va tâcher de se la jouer futé : je ne vais rien imposer à personne. Je vais me contenter de proposer, et ceux et celle qui souhaiteront briser ici la malédiction le pourront, sans même avoir besoin de se justifier, bien qu’un petit mail personnel soit toujours apprécié, héhé !

J’invite donc Lalex (oui, je sais, soulsister, tu t’es déjà livrée à l’exercice… raison de plus !), chantallb parce qu’elle a une répartie qui transformera certainement l’exercice en numéro de haute voltige – et qu’elle a déjà été désignée par Lalex, ce qui je l’espère finira de la convaincre – les Poupées de chiffons (et elles sont deux, donc ça compte double !) parce que ce sont d’adorables miflettes… Zi Ingliche titcheur y passe aussi : nous avons énormément de points communs – même si elle ne le sait pas – ça me donnera l’occasion d’en découvrir d’autres ! J’ai aussi très envie de faire connaître Les Rockeuses des Sables et leur magnifique projet humanitaire, alors j’en profite…

Requête implorante – mais pas à genoux – à l’Odieux Connard, car cette liste manque autant d’hommes que Centrale de filles : je sais qu’il a les spaceballs nécessaires pour dénigrer, encenser ou tout simplement éviter évasivement ce tag. Gageons qu’il ne donnera pas signe de vie, le loquace ! Sauf peut-être pour me faire remarquer que je ne sais pas compter… Mais 7 est un si joli chiffre !

*Courtesy of [Know your memes](http://knowyourmeme.com/memes/owned-pwned)*