P*tain, 500 jours !

Et oui, M’sieurs Dames, 500 jours, très exactement ! Pas pour faire le tour du monde, ni pour créer un chef d’oeuvre qui révolutionnerait l’art moderne, encore moins pour devenir millionaire…
Voilà 500 jours que je suis redevenue non-fumeuse.
Après 10 ans de tabagie, ça se fête, non ?

Comme toutes les dépendances, la cigarette s’enracine dans une existence en peu de temps, mais ne se laisse pas déloger aisément. Il m’aura fallu sept ans, la lecture de moult publications sur le sujet et pas mal de tentatives souvent avortées – combien de fois ai-je dis « J’arrête ! » d’une voix ferme et déterminée pour finir par en griller une quelques heures plus tard, les nerfs à vif et l’indicateur de culpabilité au rouge ! – pour enfin parvenir à ne plus être une toxicomane.

D’abord, j’ai admis ma dépendance : on ne peut prétendre contrôler un cocktail savamment étudié de substances aussi toxiques qu’addictives distribué mondialement par un cartel d’industriels du tabac qui a su, en quelques décennies, imprimer dans les mentalités l’idée erronée que fumer est un signe d’indépendance, d’intelligence, de subversion même. Le tabac, c’est plus fort que soi. Et si on pense l’inverse, on est de mauvaise foi.

Puis j’ai lutté, convaincue que la liberté viendrait des efforts titanesques que j’essayais sans succès de déployer… ou de méthodes et substituts variés… J’ai ainsi testé en vain les patchs, les gommes, l’acuponcture, et suivi les conseils « avisés » de dizaines de publications. On dit que chaque échec rapproche de la victoire ; je suis tentée de le croire, au vu de ma propre expérience.

Pour finir, alors même que je pensais être condamnée à choyer jour après jour mon futur cancer du poumon et ses métastases, j’ai ouvert les yeux (je ne ferai pas de pub, mais un livre très connu y a grandement contribué !). Toutes les bonnes raisons, les excuses plutôt, que je me trouvais se sont envolées en fumée. Continuer à inhaler des gaz nocifs pour soulager le stress généré par le manque de nicotine m’est finalement apparu comme étant dangereux – vous vous dites « autodestructeur » ? Tout à fait ! – mais surtout complètement absurde !

L’arrêt fut immédiat, définitif et surtout parfaitement logique.

Mon existence a t-elle changé pour autant ? Oui, et beaucoup ! Cependant la transition s’est faite progressivement, et pour la résumer, je dirais que lorsqu’on commence à ouvrir les yeux dans un domaine de sa vie, on est sans doute prêt à le faire dans d’autres.

Plus prosaïquement, mon corps a subi de fortes modifications en retrouvant un fonctionnement naturel : j’ai pris un peu de poids (celui dont la cigarette m’avait privé) et gagné des formes féminines que je n’avais pas ; ma joie de vivre est devenue encore plus intense – on est loin des images d’Epinal de l’ex-fumeur triste et revêche ! -, et j’ai appris à beaucoup moins stresser, à être plus à l’écoute de moi-même au lieu de masquer les symptômes de fatigue, de faim ou d’énervement à coup de cigarettes. J’ai retrouvé tout mon odorat, dont l’acuité ne cesse de me surprendre – elle se révèle partout, que ce soit dans un champ de fleurs ou un métro bondé -, mais surtout ma liberté : je ne suis plus dépendante de substances qui, soyons clairs, n’ont que la maladie et la mort à offrir !

Loin de moi l’idée de donner des leçons : mon expérience n’est pas rare, et je m’en réjouis. Cependant, je ne peux résister à l’envie de terminer sur ces humbles recommandations : aux non-fumeurs je dirai de ne jamais s’approcher des sucettes à cancer à moins d’un mètre ; aux ex-fumeurs, je renouvellerai mon avertissement : pas touche aux clous de cercueil ! ; quant aux fumeurs, j’aimerais leur souhaiter du courage (il en faut tout de même, non pour arrêter, mais pour atteindre le point de basculement qui enclenchera la décision) et avant tout de faire usage… de leur bon sens !

[![](http://res.cloudinary.com/virujinii/image/upload/v1439300348/imagedrole_bdcd2d.jpg "J'exige que vous éteigniez votre cigarette !")](http://res.cloudinary.com/virujinii/image/upload/v1439300348/imagedrole_bdcd2d.jpg)Image empruntée [ici](http://www.arret-cigarette.com/)