Lolcats on strike

Nan. Pas de chamarrant ce lundi.
« Mais pourquoi ? » se demandent les fans de stars à poil, déjà en manque (si avec ça je ne me place pas en pole position dans les pages de recherche, je suis verte !).

Parce quel’attente est un plaisir en soi : à venir chercher sa dose de lolitude tous les lundis, on prend de mauvaises habitudes, on s’encroûte. Pas bon !

Parce que je commence à être à court d’idées. Et stresser le dimanche soir parce qu’on n’a pas encore trouvé la playmate féline du lundi matin, c’est pas très agréable.

Parce que j’ai mieux à faire : réviser mon vocabulaire japonais, profiter du beau temps pour me balader, travailler, lire… Et surtout recommencer à écrire des articles, des vrais.

Attention, ne vous y méprenez pas : j’aime toujours autant les chamarrants. Mais même si j’adore les voir « Live long and prosper » dans mon grand bric-à-brac, je ne tiens pas à ce qu’ils le submergent sous leur *cuteness *enjouée.

Donc, see you soon pour une série de publications qui, je l’espère, changera un peu.
Et ceux qui ne sont pas contents peuvent toujours me le faire savoir ci-dessous, les commentaires sont comme toujours ouverts !