L'aloe qui pousse, qui pousse, qui pousse (et oui, encore lui !)

Après avoir vivoté sur l’appui de la fenêtre (en marbre, s’il vous plaît !) pendant toute une année, il s’est tout d’abord développé en hauteur, pour passer assez vite au niveau supérieur, notamment en fleurissant. Voilà sa troisième phase en images…

Les fleurs du bout de sa hampe se sont progressivement ouvertes, puis fanées, pour tomber ensuite ; j’aurais aimé qu’elles soient pollinisées, mais en intérieur, en pleine ville, c’était perdu d’avance.

Chose curieuse, je n’ai jamais vu plus de 4 éclosions simultanées : la petite plante aurait-elle l’intelligence de faire durer sa période de fertilité ?

Je me demande ce qu’il adviendra de cette longue, longue tige tournicotante, quand toutes les jolies efflorescences ressembleront à ça :

!