Je suis en retard, en retard...

Bref, à la bourre ! J’ai encore un milliard de choses à faire, et j’aimerais avoir le temps de me fendre d’un vrai billet.
Mais là, je vous promets, c’est impossible. Nan, pas possible, je vous dis ! J’ai entamé les préparatifs d’un reportage à Paris (sujet top secret !), j’ai bouclé un article (mais vous ne le verrez que plus tard, surprise !), je vous mitonne aux petits oignons les prochains épisodes du plaisir de rouler – même qu’il y aura une version 2.0, mais chut !-, je suis en train de rénover le fond d’écran de mon compte Twitter – comment ça, vous ignoriez que j’en ai un : j’ai pourtant mis une belle grosse icône (64×64 pixels tout de même) en haut de cette page ! -, tout ça en vaquant à diverses tâches ménagères… Je sens que je vais finir le week-end sur les rotules !
Je prends la poudre d’escampette, je file à l’anglaise, je me dématérialise… Vous ne m’avez pas vue !