Ils ont encore frappé !

Je sais, je mets des chats partout. C’est peut-être parce que le mien me manque. Elle dort à jamais au soleil dans une toute petite boite bleue, après 13 années de vie qui je l’espère ont été douces, dont 5 ans de diabète carabiné mais très bien contrôlé (sa glycémie était plus basse que la mienne, qui est parfaitement normale, je vous rassure).
Assez pleurniché pour aujourd’hui.

J’aime suivre les aventures du tout petit minuscule comité des chachats – The Itty Bitty Kitty Committee dans le texte -, ces portées d’adorables boules de poils qu’une famille accueille à bras ouverts, et dont nous avons des nouvelles lorsqu’elles ont grandi. Les p’tites bêtes sont mitraillées sous toutes les coutures, et ça donne des choses comme ça.

Rien que pour les noms dont on les baptise – laissez trainer votre pointeur sur la photo, vous allez voir, c’est… Regardez donc ! –  ce site vaut le détour.

Et puis zut : on parlera de kittyporn si on veut, mais je suis accro. Na voilà, et puis c’est tout.