Cette beauté toute nippone est l'œuvre d'un sculpteur dont le talent n'a pas attendu les années : César Orrico. Il a tout d'un Michelangelo, y compris la fascination - et l'œil absolu ! - pour l'anatomie humaine.

C'est grâce à la Galerie Calderone qui, cette année encore, m'a gentiment envoyé un sésame pour la Lille Art Fair, que j'ai découvert cet artiste au goût exquis.
On ne frôle pas la perfection, elle est tout simplement déjà là. Elle nous attendait.
Il ne reste plus qu'à la regarder.

Virginie

Website