Dans tes papilles

Vous avez remarqué ce phénomène étrange : quand on prépare à manger, on a moins envie de s’attabler et de déguster le résultat, si réussi soit-il, que si c’est quelqu’un d’autre qui vous a concocté un bon petit dîner. C’est peut-être parce que nous, les humains, nous mettons beaucoup d’amour dans nos mets… C’est aussi plus prosaïquement parce qu’à garder le nez dans les casseroles, on n’a plus le loisir de découvrir les odeurs et saveurs de ce qu’on a préparé. C’est un peu comme si on avait déjà mangé !

C’est sans doute pour cela que j’aime sortir pour aller prendre un repas au restaurant. En dehors du côté convivial de le faire en groupe, ou de l’aspect intime d’un souper en amoureux, j’aime déguster des plats préparés par des gens qui s’y connaissent pour des gens dont les papilles ne demandent qu’à être émerveillées.

C’est comme ça que j’ai atterri sur Yelp. Enfin, yelp, parce que la première lettre ressemble à s’y méprendre à un h tête en bas. « Yell for help » (un p’tit cri pour un peu d’aide ?). Sans doute. Lille compte des centaines de restaurants, dont certains sont décevants, d’autres insalubres, d’autres encore tenus par des ours mal léchés… Yelp est le site où je vais et retourne pour laisser et prendre des avis sur les lieux à ne pas louper, et ceux à éviter à tout prix.

J’y ai découvert mon coiffeur, plein de restaurants qui valent le détour, des événements plutôt sympas, et toute une communauté fort dynamique et désireuse de faire connaître des lieux où on sait recevoir, des endroits atypiques et agréables.

Depuis, quand j’arrive dans une ville inconnue et que je ne sais pas où aller prendre un verre, quel hôtel ou quel restaurant choisir, ou tout simplement que je veux faire savoir aux Yelpeuses et Yelpeurs que j’ai trouvé un super petit café / resto / musée, je dégaine mon appli Yelp. Et quand je suis de retour au bercail, je laisse mon avis sur le site. J’aime bien déverser mon enthousiasme débordant – ou ma frustration, ça arrive parfois, même si c’est très rare – dans une petite critique que je prends plaisir à rédiger… Un peu comme sur mon blog, en somme !