Crumble aux prunes pas chronophage

Simple, concis, et miamesque : tout ce qu’on demande à un dessert de (presque) automne.
Je vous la fais en accéléré :

Je préchauffe le four à 180°.
Je coupe en 2 – et dénoyaute au passage – 400 g de prunes que je pose dans un plat à tarte/à gratin.
J’écrase grossièrement 125 g de beurre dans la même quantité de farine avec 100 g de sucre pour former des grumellets*.
Je répartis le tout sur les prunes.
J’enfourne pour 30 mn de cuisson.

Je mange, avec une boule de (bonne) glace vanille, parce que je me contrefous des calories et qu’un crumble, si c’est pas « à la mode », ce n’est plus un véritable crumble.

  • des petits grumeaux, quoi ! À ne pas confondre avec les Gremlins, nettement plus agités du bocal, mais hélas en voie de disparition…