"Comment ça je suis sur Fesse-bouc !?!"

To be or not to be… on Facebook

Il n’est pas question ici de débattre sur l’intérêt d’un des plus célèbres réseaux sociaux. Le phénomène a été médiatisé, analysé, observé sous toutes ses coutures, bien mieux que je ne saurais le faire.
Je viens – « vous chanter la balade, la balade des gens heureux » Oops, petit déraillage, je rectifie le tir tout de suite – vous exposer un problème dont vous n’avez peut-être pas encore conscience, et ainsi vous gâcher la matinée.
Lisez bien ce qui suit : même si vous n’avez pas ouvert de compte sur Facebook, on peut très bien vous y trouver. Démonstration :
Soit une charmante bloggeuse dénommée *The Green Geekette. *Vous connaissez ? Tant mieux ! Ladite bloggeuse préfèrerait courir le marathon de Paris plutôt que de se trouver sur Facebook. Et pourtant, en taguant simplement une (jolie !) photo à son nom, je peux la faire apparaître sur une page dudit réseau.
Ouvrez grand vos mirettes :

Vous la voyez ? D’un coup de souris magique, je l’ai fait apparaître, transformée en mignonne tulipe.
Mon album est paramétré pour être accessible à tous :  toute personne étant inscrite sur Facebook peut donc voir cette photo… Et la partager avec d’autres ! Vérifiez par vous même !
Ce que je trouve  particulièrement vicieux, c’est qu’on peut supprimer son identification sur une photo (même dont on n’est pas propriétaire !) en deux clics… à l’unique condition de posséder un compte Facebook !
Si je résume : le seul moyen de ne pas figurer sur Facebook, c’est bel et bien de s’y inscrire, en réglant les paramètres de confidentialité à leur plus haut niveau ; c’est hélas la seule possibilité de contrôler les informations qui apparaissent sur le réseau social.

Encore un grand merci à The Green Geekette: c’est elle qui, en posant la question hier sur Twitter, m’a poussée à faire cette courte démonstration.