C'est comme une serviette trempée

« Facebook, c’est comme un soutien-gorge push-up. Ça te booste l’ego, mais personne n’est dupe. »

« Facebook, c’est comme une serviette trempée. C’est dégoûtant, mais parfois, tu n’as pas d’autre choix que s’en servir quand même, parce que personne n’a rien prévu d’autre, et que tout le monde s’est séché les mains avec, et que de toute manière c’est le seul truc qui reste. »

Samyogita, en réaction à la nouvelle campagne de communication de Facebook qui compare le réseau social à… une chaise, mais aussi une sonnette, un avion, un pont… Passons.